Editorial. Je dis bravo. L’incroyable succès de la Fed. La stratégie totale américaine. Les USA mènent la vraie guerre totale, eux!

J’ai toujours tenu le cap et expliqué que dans les conditions actuelles de compétition stratégique entre les Etats-Unis et la Chine, l’Amérique ne pouvait se permettre d’assainir sa situation. Comme James Dean , elle doit conduire vite jusqu’au bout avant de sauter de la voiture lancée dans le ravin pour gagner la course.

Elle ne peut procéder à la même opération que la Chine qui, elle a choisi de crever ses abcès immobiliers, bancaires et culturels pour se préparer plus musclée à la confrontation future..

Elle ne peut ni accepter une récession, ni un mécontentement social, ni laisser faiblir le dollar ni nuire au statut fondamental des valeurs du Trésor US comme collatéral mondial du dollar.

Les USA doivent continuer d’assurer le beurre et les canons, maintenir le dollar comme monnaie impériale, assurer le statut des Treasuries comme collatéral mondial, tenir d’une poigne de fer ses alliés, tout cela, c’est nécessaire, face à la montée de la rivalité stratégique multiforme.

C’est marche ou crève. Les élites Américaines font le pari du « Tout pour le touT », pour rafler toutes les mises, sachant que ce sont les autres, les alliés et vassaux qui paîent. Ils donnent en gage pour leur pari, les actifs et les économies de leurs vassaux!


Le fait que l’on ait joué le spectacle de l’assainissement ne prouve qu’une chose; la formidable capacité de gestion des perceptions de la Fed.

La Fed est un exceptionnel gestionnaire des marchés et des perceptions. Elle est la cheville ouvrière de l’Empire.

La Fed gère l’Imaginaire occidental de façon magistrale; peu importe les critiques de ceux qui, comme moi, disent que cette gestion des perceptions et de l’Imaginaire conduit au chaos, la Fed s’en fiche, elle optimise au jour le jour. Au service de l’Idée.

La Fed a un plan B qui est le reniement de toutes les dettes extérieures des USA, la spoliation ultime du Reste du Monde, semblable à la spoliation partielle qui a été infligée aux Russes.

L’analogie avec le militaire est parfaite.

Tout comme les néocons se moquent du risque nucléaire, car ils sont persuadés que les Etats-Unis pourront s’en préserver et qu’ils détruiront le Reste du Monde avant d’être eux même touchés la Fed a accepté l’Idée de la destruction finale. .. des autres, tous les autres.

C’est le même mode de pensée qui est à l’oeuvre que ce soit en matière économique, financière, monétaire ou militaire. Cette structure de pensée se formule: « Nous sommes encore les plus forts et nous irons jusqu’au bout car nous avons la conviction que nous, nous seront épargnés, que les dégats et les retombées seront « contained », après l’Armagedon que nous créerons« .

Les stratèges américains ont une longueur d’avance car ils se placent dans la perspective d’une vraie destruction et non pas dans celle d’un simple affrontement quasi traditionnel. Ils envisagent la vraie lutte existentielle, ce que les gens d’en face les Russes et les Chinois n’ont pas encore osé envisager.

L’Amérique a compris que « qui veut la fin doit accepter de vouloir les moyens ». Elle a compris le « Tout »

L’écart de pensée se montre clairement quand on compare la retenue russe et le jusqu’auboutisme américain cyniques, sans scrupule dans leurs guerres. Les Américains ont sauté le pas; dans leurs guerres ils se foutent des centaines de milliers de morts civiles ou militaires adverses. Ils envisagent et donc se conduisent en fonction de l’acceptation du pire. dans tous les domaines.

Le second volet de leur structure de pensée stratégique c’est le Holisme, la conviction du Tout.

C’est une donnée que les crétins européens corrompus n’ont pas encore assimilée, ils n’ont pas compris qu’ils étaient des Ukrainiens en puissance aussi bien en termes économiques qu’en termes militaires.

Pour revenir à la Fed , elle a réussi à faire croire à un assainissement, elle a purgé l’écume spéculative sur les « Meme », sur la technologie, sur les cryptos sans mettre en danger le coeur de son système: les Treasuries et le dollar.

Je dis bravo .

Publicité

6 réflexions sur “Editorial. Je dis bravo. L’incroyable succès de la Fed. La stratégie totale américaine. Les USA mènent la vraie guerre totale, eux!

  1. Le Roi-Dollar se défend sans doute mieux que d’autres monnaies occidentales, et il garde un capital de sympathie énorme parmi les ploutocrates situés dans de très nombreux pays, … *mais* le « modèle » civilisationnel sur lequel il se fonde ne vaut plus tripette. Mélange de bisounourserie imbécille, hyperféminisée, et d’archaïsme obscurantiste, il est certainement voué à s’effondrer. Réussira-t-il à amener le reste de l’ancien monde blanc dans sa tombe ? Telle est son ambition.
    La profonde arrogance « néo-conne » des Américains les a poussés, par exemple, à favoriser l’islam (vis à vis du nationalisme) en Iran ou à faire de la Chine une immense puissance économique. En des temps plus récents, fermement décidés à ch. dans les bottes des Russes, ils ont ouvert cette nouvelle boite de Panurge : la FIN du privilège occidental exorbitant, à déterminer le prix des matières premières.
    CELA ne peut que démolir l’ensemble des monnaies occidentales. Ça se fera de diverses façons, étalon-or, gaz russe en roubles etc.
    Mais c’est tant mieux.
    « Que meure l’Occident pour que vive notre Europe ». Entité essentiellement dégénérée, crétinisée, l’Occident est dès le départ né d’un projet hébraïque conçu sur mesure, en vue de détruire la Grèce. Projet ayant très largement réussi. Les populations européennes sont, à divers degrés, dégénérées. Un dégraissage surviendra. Directement ou non, la Russie interviendra. Un chaos de nature véritablement apocalyptique (révélateur) va s’emparer de l’Europe tout comme du noyau de l’empire anglo-américain : la Grande-Bretagne. L’Amérique sombrera ni plus ni moins dans le tiers monde, dont plus de la moitié de sa population est déjà originaire.
    Sans volonté explicite de « flusher » cette copie du bouddhisme qu’est le christianisme (inventé par les Hébreux, s’unspirant de l’échec tonitruant du royaume grécobactrien), ×rien× de positif ne se fera. Problème : l’asticot, transformeur de la pomme en trognon, se prend à ce jour pour la pomme …. et ceci est tout aussi vrai en Russie.

    J’aime

  2. Bonsoir Monsieur Bertez,
    Je souscris à la logique de votre analyse sur la stratégie des Etats-Unis, mais je trouve que c’est très cynique de dire « Bravo » à cela.
    Chaque état doit défendre ses intérêts mais les USA le font au delà du nécessaire et du raisonnable depuis 1945 .
    Ce n’est pas parce que les dirigeants Français ne soutiennent plus les intérêts nationaux depuis Mitterrand voire Giscard qu’il faut féliciter les dirigeants US de cette stratégie.
    Car celle-ci s’exerce au détriment de beaucoup de pays (les pays de l’UE mais aussi tous les nombreux pays qui ont été les zones des guerres déclenchées par les USA depuis 1945).

    J’aime

      1. Nos zélés zélus et zénarques sont cyniques envers leur plèbe domestique, mais candides et si soumis envers leurs Maîtres les zétats zunis… Comment ne pas mépriser cette France de Shadoks !?..

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s