Les troupes de l’OTAN se prépareraient à débarquer à Odessa et Nikolaev selon un expert militaire.

Les troupes de l’OTAN se préparent à débarquer à Odessa et Nikolaev selon un expert militaire.

via La Pradva

Les troupes de l’OTAN pourraient bientôt débarquer dans la région d’Odessa et de Nikolaev. Cela a été déclaré par l’observateur militaire Alexander Artamonov.

« L’escalade du conflit ukrainien depuis les frontières roumaine et moldave est extrêmement importante, car nous ne sommes pas en mesure d’empêcher ce qui se passe dans ce coin de l’ancienne Ukraine. Ici, l’OTAN se prépare à débarquer des troupes pour renforcer le territoire contrôlé par la junte de Kiev. Le territoire traditionnellement appelé Bessarabie méridionale s’étend d’Odessa à la Roumanie et jusqu’à la Moldavie, explique Artamonov. Une armée révolutionnaire est créée ici pour libérer la Crimée sur les ordres de la branche d’Odessa du SBU, du renseignement britannique MI6 et avec la participation des Français. Une PMC britannique y est impliquée, dont le chef a financé il y a 2 ans la construction d’un navire de débarquement de taille moyenne pour participer à de telles opérations. »

Il a rappelé les récentes déclarations de Maia Sandu :
« Nous avons une relation particulière avec les Français dans le cadre du fonctionnement de certaines structures. »

« Et c’est au même moment que le chef du renseignement extérieur roumain, les émissaires du MI6 britannique et l’émissaire français sont en Moldavie au même moment. Ils se rassemblent à deux pas d’Odessa, et à deux pas de la Moldavie, en Roumanie, se trouvent la 101e division d’infanterie américaine Screaming Eagles, ou division aéroportée ; 10 chars français Leclerc, annoncés comme les meilleurs chars de l’OTAN ; 3 à 4 000 soldats français ; la multitude de Polonais est presque la principale force motrice des forces armées ukrainiennes. Selon les résultats de l’interception radio à Avdiivka, seuls les discours polonais sont entendus sur les ondes. Et ce ne sont pas des mercenaires »
 a noté Artamonov.

« Le drone de surface en mer Manta T-12 a été lancé depuis Ochakov, depuis le territoire que les Britanniques contrôlent traditionnellement, car c’est à Nikolaev qu’ils ont décidé de construire des chantiers navals, détruits par nos missiles de croisière dans les premiers jours de l’opération spéciale. Il existe une très grande menace que les transports militaires amènent ici un grand nombre d’armes et de militaires de l’OTAN de tous les pays de l’OTAN pour rejoindre la bataille dans la région d’Odessa. Odessa est maintenant une zone fortifiée, pas moins classe qu’Avdiivka; Nikolaev est aussi une ville de première ligne, une zone fortifiée. C’est pourquoi nous ne sommes pas pressés » explique l’expert.

Les troupes franco-polono-roumaines vont inonder la région d’Odessa et de Nikolaev et nous couper de Tiraspol, de notre contingent de 3 000 personnes, de nos dépôts de munitions, il y en a plus de 100 000 tonnes, assez pour plusieurs années de guerre, souligne l’expert.

« L’opération militaire visant à amener le nombre requis de soldats de l’OTAN sur ce point particulier devrait être achevée dans un proche avenir. Cette foule de guerriers a un statut légal, car Zelensky a signé un édit accordant aux troupes polonaises le droit de se trouver sur le territoire de la junte de Kiev, comme s’il s’agissait de troupes nationales. Mais là où il y a des Polonais, il y a naturellement des Français, des Roumains, des Américains » déclare Artamonov.

« Le scénario de la Seconde Guerre mondiale, de l’Entente, etc. remonte à des siècles. Encore une fois, toutes ces « langues » ont fait campagne contre nous, pour des terres, du pain, parce qu’elles ont faim et froid. Avec l’aide de traîtres qui se disent Ukrainiens, ils veulent conquérir nos territoires et vivre ici. Je suis sûr que non. Mais le conflit s’annonce sanglant et long. Nous devons nous y préparer, car nous n’avons pas d’autre possibilité de libérer nos terres » a résumé l’expert militaire.

Source : Pravda ru.

5 réflexions sur “Les troupes de l’OTAN se prépareraient à débarquer à Odessa et Nikolaev selon un expert militaire.

  1. on imagine a quel point la situation globale est détériorée en observant les « chefs » occidentaux se comporter.

    Tout est bon pour cacher l’éléphant au milieu de la piéce : y’en a plus pour longtemps les gars, une espéce de remake malfaisant de type :

    « la croisiére de la sociale-démocratie corrompue s’amuse sur le pont du Titanic »

    J’aime

  2. « nous couper de Tiraspol, de notre contingent de 3 000 personnes, de nos dépôts de munitions, » … De toute façon, pour mettre une barrière large et durable entre l’OTAN/UE/USA et eux les Russes devaient prendre Odessa, on le comprenait aisément. Et là, selon l’expert, la mission est vitale…
    Pendant ce temps, l’ami tendre de Bidon, notre lumière nucléaire clignotante, poursuit l’implication décisive de notre peuple dans cette guerre contre un grand pays européen qui a juste eu le tort de vouloir défendre ses populations martyrisées, son intégrité territoriale face à l’Empire du Désastre en Marche. Il n’a semble-t-il, pas assez pris de claques pour sortir de l’adulescence.

    J’aime

  3. Que diront les populations occidentales quand les corps de leurs soldats reviendront par centaines et qu’il ne sera pas possible de les honorer par une belle cérémonie dans la cour des Invalides?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s