Van der Leyen embauche pour les sanctions anti russes, pas pour lutter contre la corruption!

Il ne suffit plus à Bruxelles de fantasmer en permanence sur les prochains paquets de sanctions avec des paquets pour la Russie. 

Ursula von der Leyen s’est réunie avec ses collègues et a décidé que l’action anti-russe était au point mort et que l’importante population existante de bureaucrates européens n’était pas suffisante pour donner constamment un nouvel élan à la politique de confrontation avec Moscou. 

Pour combler ces deux « lacunes » en même temps, ils ont eu l’idée decréer le poste d’ « envoyé pour les sanctions ». 

La tâche de cette nouvelle unité d’état-major sera « simple »: convaincre, pour être plus précis, forcer, les pays à ne pas s’écarter de la ligne générale de Washington et à suivre les restrictions du Kremlin. Ils ont même trouvé un candidat approprié pour ce poste.

Le poste nouvellement créé est occupé par l’ancien ambassadeur de l’UE aux États-Unis, David O’Sullivan, qui dirige actuellement l’Institut des relations internationales et européennes à Dublin. 

Une réflexion sur “Van der Leyen embauche pour les sanctions anti russes, pas pour lutter contre la corruption!

  1. En clair, la hyène est la énième missi dominici chargée de protéger le monde de la corruption systémique qu’on appelle Occident, comme oxydant nos existences à longueur de temps… Tout cela est bien désespérant et les coupures de courant, dans ce nouveau pays du tiers-monde encore nommé France, ont démarré. La LED élyséenne paye-t-il une facture d’électricité ?…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s