Je pense que cette guerre est bien plus qu’un conflit entre la Russie et l’Occident.

Je pense que cette guerre est bien plus qu’un conflit entre la Russie et l’Occident.

Je n’ai de cesse de le démontrer et de le prouver jour après jour à partir de l’actualité.

Ce n’est pas non plus un conflit entre deux philosophies ou deux visions du monde.

C’est un conflit en amont des conceptions philosophiques, c’est un conflit au niveau du rapport entre l’homme et ce qui nous fait homme: le langage. Ce qui est en cause c’est le rapport entre l’homme et le Verbe. C’est ce rapport qui a été modifié, déconstruit, en Occident .

Dans cette sociéte Occidentale moderne tout vient d’en haut, car l’homme est Dieu. Il crée même l’Homme et la Femme; ou plutot il les nullifie. Il ne respecte plus rien. Rien ne lui est dicté.

C’est le conflit entre d ‘un coté une société qui est devenu incapable de penser le réel autrement qu’idéologiquement et de l’autre une société qui est encore attachée à des formes anciennes de représentations, à des formes produites par le réel, articulées au réel, à l’histoire, à la nature.

Le conflit vient du fait que nous avons en Occident autonomisé la sphère du langage et de l’imaginaire que le langage véhicule; nous créons notre réel. Nous avons été dépassés par notre outil. Nous avons donné une forme de vie à ce qui n’est qu’un ensemble de signes. Nous avons disjoncté d’avec le monde.

Le langage, maintenant, il s’est libéré du réel et il a sa propre combinatoire, sa propre grammaire, sa rhétorique, bref son autonomie. Cette libération du langage qui équivaut à la libération de la monnaie par rapport à la richesse réelle donne aux hommes un sentiment de totale puissance. Ils sont rivaux des dieux, ils sont enivrés par leur lutte prométhéenne. Pour eux il n’y a plus de limite, plus de pesanteur, plus de mort presque. Le monde finalement est à eux.  

L’Occident a perdu la référence avec le monde, avec la finitude, avec la matérialité Si elle le gêne, il les nie; tout devient abstrait, tout se dématérialise. La digitalisation sous cet aspect a été une catstrophe avec l’envolée du virtuel.

L’Occident adore le mythe du pouvoir total de l’individu, du capital auto accumulé, du pouvoir de la volonté individuelle. Il pense que la volonté individuelle peut vaincre la biologie, la physique, l’histoire… et même la comptabilité n’est ce pas FTX?

« Vous pouvez être tout », promettent les prédicateurs modernes protestants.

C’est une vision psychopathique typique, un monde centré sur l’ego. L’ego lui même étant une constitution par le Verbe. Là ou nous sommes, dans notre inconscient nous sommes structurés par le langage et par les structures de ce langage moderne libéré. La volonté démiurgique de transgression qui habite nos sociétés occidentales n’est pas que sexuelle, elle est généralisée, elle va se généralisant. Elle devient envahissante.

Le lien avec le protestantisme mériterait également d’être creusé car ce n’est pas un hasard si dans la guerre actuelle, ce sont les anglo-saxons qui sont les plus acharnés. Ils défendent « leur identité » si on peut dire, -je dis si on peut dire car en fait ce n’est pas une identité, c’est une névrose.

La Russie représente l’ancien monde organique. C’est juste un État national défendant ses valeurs fondamentales, défendant son essence enracinée. Dans le monde russe, l’impératif public ou commun est plus important que la volonté individuelle.

Ce n’est pas un hasard si en Occident les couches dites populistes, ringardes , étiquetées laissés pour compte sont en général du coté russe et des valeurs traditionnelles et non pas du coté des « valeurs éveillés » occidentales. Chez les sans-dents et les complotistes la névrose de l’autonomisation du langage et de la parole n’a pas encore accompli ses ravages.

Mais l’Occident est maintenant en contradiction. Il est pris dans une terrible contradiction; attaqués, ou se croyant attaqués, les défenseurs de la « liberté » incitent à la censure. 

Ils sont obligés de nier les libertés individuelles fondamentales, liberté de penser, liberté de s’exprimer, liberté de la presse etc ;  ils sont obligés de s’opposer aux « volontés individuelles » ! 

Ils veulent exercer le contrle par leur imaginaire, par leur névrose sur notre vie, sur notre corps. Ils veulent même contrôler l’organique, le naturel , tout ce qui ne rentre pas dans leur folie; tout ce qui résiste à l’extension de leur bulle, ils sont obligés de lutter contre toutes failles, toutes les non-conformités.

On le voit dans les médias,  dans les universités et les grandes entreprises technos, dans l’appareil d’état, les pressions pour la normalisation de l’anormal sont colossales et laissent très peu d’espace aux gens que je qualifierais ici d’organiques.

Publicité

12 réflexions sur “Je pense que cette guerre est bien plus qu’un conflit entre la Russie et l’Occident.

  1. Votre article a quelque chose de rassurant. Il y a encore des personnes en France qui voient la réalité et qui essayent de comprendre ce qu’il se passe. J’ai souvent l’impression d’être étranger dans mon propre pays, et je me demande « comment mes compatriotes peuvent-ils ne pas voir ce qui me crève les yeux? ».
    Merci de partager vos réflexions.

    Aimé par 1 personne

  2. Conférence de M. L’abbé Billecocq sur le protestantisme. A écouter notamment sur la génèse du protestantisme avec le nominalisme d’Okham.
    A relier aussi avec votre article sur le marginalisme de Jevons, Walras et Menger.

    J’aime

  3. Cher monsieur,
    Merci pour ce billet de réflexion fondamentale.
    Quelques remarques complémentaires:
    – La finance moderne s’amuse à créer des « licornes ». Cela en dit long, non?
    – Le penseur moderne de la pensée organique, c’est Heidegger, or Heidegger est nazi… donc il faut se démarquer à tout prix de sa pensée et rejeter toute forme d’organicisme.
    – J’ai eu l’occasion de l’indiquer par le passé: les angles et les saxons sont des nations « maudites » par Dieu pour leur invasion de la Grande Bretagne. C’est écrit noir sur blanc par Geoffroy de Monmouth dans son Historia regum Britaniae. C’est à la fois drôle à première lecture et en fait très sérieux. Comme vous pouvez le constater, cela remonte à encore plus loin que le protestantisme… Ce sont des usurpateurs dans l’âme: by fate!
    Cordialement,

    J’aime

  4. Bonjour
    Deconstruire l’humain … un Playmobil sans âme sans racine … ‘ un homme nouveau ‘ esclave de sont ego, individualiste et narcissique … qui n’aura comme seul désir ‘ consommer ‘… ‘ paraître plutôt qu’être ‘ …
    L’ennemi … l’homme de tradition, de culture, celui qui a une âme … qui est enraciné … qui se bat pour ça terre, sont peuple …etc..
    Le totalitarisme soft occidental manipulateur et fourbe devient de plus en plus hard …

    J’aime

  5. Charles Gave emploie la métaphore où nous vivons dans un asile de fous où les fous en ont pris la direction.
    La question à se poser: dois-je rester encore longtemps dans l’asile, car en principe celui-ci finit par être détruit soit par l’incendie soit par l’explosion, car il est toujours dangereux de jouer avec les allumettes pour un fou.

    J’aime

  6. Bonsoir M. Bertez

    Emmanuel Todd a identifié un des facteurs de l’antagonisme forcené entre Américains et Russes dans les structures fondamentales de la parenté.

    Par ailleurs, mes amis et collègues chinois m’ont interrogé sur cette curieuse expression, spécifique aux occidentaux, que l’on trouve chaque jour dans la presse:  » bien dans ma tête, bien dans mon corps! » Pour ceux la structure grammaticale de cette expression signifie que notre tête ne fait pas partie de notre corps ou qu’elle est d’une nature différente. De leur point de vue, cela pose la question de notre rapport pathologique à nous même et au monde….

    Cordialement

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s