BIS. EDITORIAL. Vous êtes les mules qui portent le foin qui nourrit les ultra riches.

Ce travail ne s’adresse pas aux traders et autres spéculateurs.

Il s’adresse aux gens qui ont une préoccupation de long terme du syle retraite ou transmission aux enfants.

Le meilleur horizon d’investissement de long terme c’est entre 10 et 12 ans.

C’est cet horizon qui est implicitement retenu dans cette analyse.

Bien entendu les politiques budgétaires et monétaires scandaleusement dérangées qui sont menées depuis quelques décennies faussent les perspectives car il est toujours possible aux autorités de retarder l’heure des comptes, mais sachez que cette heure vient toujours et que plus elle tarde plus les dégats sont considérables.

Je parle à l’échelle de l’Histoire je vous le répète.

On peut imaginer que cette heure des comptes se présente sous forme d ‘une crise de dévalorisation boursière , mais on peut imaginer également que cette heure des comptes se manifeste par une crise de ce en quoi les cours de bourse sont libellés: la monnaie.

On peut détruire les fausses valeurs de plusieurs manières; par exemple on peut les détruire par la volatilité, par les oscillations qui incitent les gens à faire des allers retours ruineux.

La gamme pour ruiner le bon peuple est immense et les super élites du Pognon n’auront aucun scrupule à vous faire jouer dans cette gamme car pour elles c’est une question de survie, de vie ou de mort statutaires en tant que super-riches. in fine dans le jeu dialectique enrte la richessr éelle et la richesse papier, ce sera un jeu a somme nulle, pas un jeu gagnant -gagnant. Ce que les uns accapareront, les autres en seront privés.

Ils ne peuvent se sauver que sur votre dos , sachez-le , Il y a trop de monde à table, trop de papier émis, trop de promesses que l’on ne peut tenir donc il faut détruire l’excédent.

Les discours des Sachants sont des discours de tromperie, ne l’oubliez jamais. Cette tromperie n’est pas obligatoirement délibérée car elle est enracinée dans le système . La professionalisation de l’investissement inclut structurellement la destruction/spoliation de l’épargne des particuliers. Les professionnels ne sont pas responsables des résultats ils ne sont responsables que par rapport aux benchmarks, aux indices. Le reste ne les concerne pas. Ce qui ls concerne ce sont leurs bonus.

Je le démontre dans tout débat et avec n’importe qui. .

De la même façon que l’on exploite les travailleurs, on exploite les épargnants! Vous êtes les mules qui portent le foin qui nourrit les ultra riches. Vous êtes les points d’appui et les manches de leurs leviers. On vous accorde 0,5% sur l’argent que vous gardez en réserve et sur cet argent ils font levier et gagnent 15 à 20%; et quand ils perdent c’est le contribuable qui paie.

Dire qu’un marché est correctement évalué ou dire qu’il est à son prix n’a aucun sens.

C’est pourtant ce que vous disent vos conseils, les banquiers, les analystes, les stratèges, les journaux!

Un actif d’investissement c’est fait pour procurer des dlux futures, un retour, c’est à dire une rentabilité.

Si vous achetez cet actif bon marché alors votre rentabilité est bonne.

Si vous achetez cet actif très cher alors votre rentabilité est faible, voire quelque fois nulle ou même négative.

Ce sont des choses que tout le monde comprend lorsque l’on parle d’immobilier.

Si vous achetez un appartement à 100 et que vous le louez pour préparer votre retraite , vous comprenez qu’il vous rapportera deux fois plus que si vous l’achetez 200.

Ce n’est pas parce que le prix d’un actif d’investissement a baissé qu’il est devenu attrayant. Tout dépend d’ou l’on vient. Les marches financiers sont des loteries et ils peuvent rester surévalués pendant des années parce que les joueurs s’exagèrent leurs chances de gagner au jeu; le mimétisme les égare.

Si on vient d’une surévaluation séculaire, générationnelle, historique comme c’est le cas mainenant, alors la baisse de 20% que l’on enregistré sur les niveaux les plus hauts est dérisoire.

La surévaluation séculaire des actifs financiers dans le monde a pour cause la politique de création de monnaie de base de la banque nationale americaine, la Fed. Cette dérive américaine a autorisé les dérives de toutes les autres banques centrales.

Elle a porté la monnaie de base à 36% du GDP américain et mis les taux d’intérêt à zéro depuis 2009. Si mes souvenirs sont bons sachez que le pourcentage normal de monnaie de base par rapport au GDP ne devrait pas être loin de 5 à 6%.

Cette monnaie de base a un énorme pouvoir spéculatif et c’est pour essayer de réduire cette menace spéculative que la Fed verse désormais aux banques 4,4 % d’intérêts sur cette monnaie de base, ce qui est scandaleux mais c’est une autre affaire.

L’histoire enseigne que les surévaluations finissent toujours par se corriger. Mais cela peut prendre longtemps, très longtemps. Zero Hedge, in fine nous serons tous morts mais on ne sait pas quand! .

La baisse actuelle des indices boursiers est insuffisante pour restaurer la rentabilité de votre placement. La baisse des cours sera beaucoup plus importante si/quand la Fed est obligée de resserrer fortement et longtemps sa politique monétaire.

Une chose est sure un jour la Fed sera obligée de procéder à ce resserrement.

Est-ce la bonne fois maintenant? Nul ne le sait mais c’est une certitude un jour viendra ou cela se fera.

Retenez en tous cas que ce n’est pas parce qu’un marché a baisssé de 20% qu’il est devenu bon marché ou attrayant. Les pauses dans les baisses peuvent être des pièges à cons.

Lors des vraies séquences de baisse historiques les marchés chutent en général de plus de 50%. En 2000 le Nasdaq a chuté de 83%

Souvent les baisses de la première année du cycle baissier sont trompeuses, elles sont modérées comme c’est le cas ici.

Voici le graphique du meilleur critère pour apprécier la cherté d’un marché. C’est le meilleur critère, celui qui a été prouvé, testé et s’est montré efficace. C’est une variante très améliorée par Hussman du critère qu’utilise Warren Buffett.

Je ne vais pas vous en faire la théorie car je ne l’évoque que pour imager le fait que nous sommes encore dans une surévaluation terrible, astronomique.

Nous sommes la-haut, tout en haut très loin des valorisations normales et encore plus loin des niveaux de valorisations qui sont atteintes lors des grands baisses historiques.

Plus on est haut dans le graphique et moins vous allez avoir de rendement de votre investissement et plus vous avez de chance qu’il soit perdant.

L’image ci dessous est passionnante, elle figure le risque de baisse du marché compte tenu du niveau actuel de son prix et donc de sa valorisation.

Ne vous attardez que sur la ligne bleue en chute vertigineuse vers le bas , vers la ligne des -60%.

La ligne bleue vous indique de combien la Bourse doit baisser pour soit vous procurer une rentabilité de 10% l’an de votre investissement soit restaurer la prime de risque sur les fonds d’état US au niveau normal de 2%.

La rentabilité de 10% est la rentabilité normale que l’on est en droit d’espérer quand on prend le risque d’investir en Bourse.

Le risque actuel de baisse est de 60%!

Source JP Hussman.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s