La corruption de masse ne se cache même plus.



Le logo BlackRock sera ajouté au drapeau ukrainien

CAITLIN JOHNSTON

29 DÉCEMBRE 

Kiev a annoncé l’ajout d’un cinquième logo d’entreprise au drapeau ukrainien en  annonçant que BlackRock jouera un rôle crucial dans la reconstruction de la nation. 

La plus grande société de gestion d’investissements au monde rejoindra Raytheon Technologies, Northrop Grumman, Lockheed Martin et McDonald’s sur le désormais omniprésent drapeau bleu et jaune. »


Je comprends que certains Ukrainiens puissent être choqués par les ajouts continus au glorieux drapeau de notre nation », a déclaré le président ukrainien Zelensky lors d’un discours annonçant le changement. 

« Le mois dernier, nous avons ajouté le logo Raytheon, et maintenant nous ajoutons BlackRock. Nos amis américains ajoutaient des étoiles à leur drapeau lorsqu’ils ajoutaient de nombreux nouveaux États à leur république aussi. »

« La seule différence est qu’au lieu d’ajouter des États, nous ajoutons des mégacorporations multinationales », a déclaré le dirigeant.

Zelensky a ensuite pris une grosse bouchée d’un McDonald’s Big Mac ™ ️ en disant: « Mmm mmm, j’adore ça! » en anglais, suscitant des applaudissements maladroits dans toute la salle de presse présidentielle de la Walt Disney Company.

https://twitter.com/JordanChariton/status/1608204398983012352?s=20&t=ihhmHDoBPJ1M3xQxZEs7XA



Jordan@JordanCharitonBlackRock pour « reconstruire » l’Ukraine. Cela va faire passer le néolibéralisme et la privatisation que les États-Unis ont infligés à la Russie post-soviétique pour un jeu d’enfant cnbc.comZelenskyy et le PDG de BlackRock, Fink, conviennent de coordonner les investissements en Ukraine

Les critiques se sont plaints que le nouveau rôle de BlackRock en Ukraine pourrait entraîner des accusations de corruption, certains notant que le directeur général de la société, Eric Van Nostrand, a été embauché directement à un poste de conseiller principal au département du Trésor de l’administration Biden en août dernier, explicitement pour façonner la politique économique sur la Russie et l’Ukraine. 

D’autres ont noté que BlackRock est l’un des principaux bénéficiaires effectifs d’actions de grands fabricants d’armes qui tirent d’immenses bénéfices de la guerre en Ukraine, avec des dizaines de milliards investis dans Lockheed Martin, Boeing, General Dynamics, Northrop Grumman et Raytheon. 

Ces avertissements n’ont cependant pas été suffisants pour dissuader le gouvernement ukrainien de vendre l’Ukraine pièce par pièce aux oligarques occidentaux comme BlackRock et Larry Finck.


Nous pouvons nous attendre à ce que d’autres accords de ce type soient signés par Kyiv, on parle de Goldman Sachs au début de l’année prochaine.

La guerre McProxy continue.
Publicité

3 réflexions sur “La corruption de masse ne se cache même plus.

  1. Tout ce qui entoure la question de la « corruption » s’attache à signifier un élément de langage pour décrire l’obsolescence programmée d’un processus naturel. Rien n’est figé, aucun système vivant ou non n’est épargné par le pouvoir corrosif du temps long et toute durée relève de l’appréciation d’une étape dont nous délimitons les traits de caractère par les formes d’engendrement qu’elles expriment. Nous nous permettons de juger sur la foi des sentiments que cela génère et suscite en nous par le moyen factuel de l’observation et de l’angle critique que nous choisissons, inconsciemment ou non, pour poser un tel jugement de valeur.
    La « corruption » est donc le symptôme apparent et représentatif du délitement des qualités nobles à laquelle nous attachons une transfiguration des états de Nature… A travers cette constatation nous nous figurons l’idée de bien et de mal et reconnaissons par là la puissance élective et co-existentielle de 2 Etants de réalité: le cycle de la vie courante, la vie et la mort ainsi que la renaissance par le redéploiement de ce qui initiait la vie.

    J’observe et mon cas n’est pas unique l’obsolescence de la civilisation occidentale qui ne date en rien, comme seuil théorique de son déclenchement, de l’age pré-industriel ou même encore de la Renaissance avec l’apparition du « siècle des lumières ». En fait, l’obsolescence correspondrait plus largement à la condition existentielle humaine qui a varié et évolué sur le temps très long par une succession de ruptures ontologiques dont les prémisses à leurs réalisations relèveraient de ruptures successives dans « l’art de vivre ». C’est dire que les formes apparentes qui façonnent notre rapport au monde et à soi, notre rapport à la Nature et Sur Nature, notre pensée critique évoluant au gré de l’appréhension de l’inconnu et de l’incertain nous oblige face aux diktats du Sacré et du Profane à élaborer une culture de soumission et de transcendance. Ces conflits et compromis, au travers de nos intimes, produisent en nous un rapport tellurique et tectonique entre des forces qui modèlent l’Etre en soi -individuellement et collectivement- par le moyen performatif et transductif de l’Agir. Ce qui vit en nous, ces forces conflictuelles qui doivent être assagies si on veut obtenir d’elles un statu-quo directionnel dans l’art de « bien vivre » son existence précaire, il nous faut donc toujours rechercher un soulagement face aux incertitudes du devenir cachées derrière l’horizon conceptuel et se prémunir au mieux de leurs possibles cortèges de souffrances induites. Il n’est alors de remède aux tensions qui s’exercent dans nos intimes face aux duretés endurées que s’applique la « Nature et la Sur-Nature » selon sa programmatique pour qu’un modèle électif et sur-jacent de la pensée, par un process identito-réflexif, justifia en le nommant et le codifiant une réponse adaptée face aux empreintes émotionnelles et traumatiques de nos équations existentielles. Il s’agit, de révéler par la lumière du Savoir et du Croire, l’itinéraire obscur et incertain de la naissance qui nous mène à la mort car de l’une à l’autre de ces 2 bornes existentielles s’instruit la confrontation de forces oppositionnelles qui nous entraînent à expérimenter les possibilités de la transcendance ou encore celle de notre néantisation. Or du chemin que nous menons par nos choix nous conviendrons que 2 types distanciés en qualité participent d’une
    corruption: l’enfant se corrompt physiquement pour devenir l’adulte et l’adulte ce vieillard affaibli.

    L’Humain recherche la stabilité d’un bien-etre précaire mais ce bien-etre parce qu’il est précaire est incitatif pour nous d’agir dans le sens des moyens que nous pensons devoir mettre en branle pour obtenir et maintenir ce bien-etre. La question du bien-etre est le signifié qui mobilise et justifie d’agir pour obtenir et améliorer, c’est à dire renforcer notre zone de confort émotionnel car c’est bien cette zone qui est le jardin secret de nos intimes qui justifiera toujours la fonction émulatrice entre « l’Etre là » et « l’Etre en devenir ». Le vecteur passionnel entre de ces 2 Etants est mu par une tension sensitive qui justifie le contenu directionnel de ce que nous pourrions nommer la « destinée manifeste ». Et si « destinée manifeste » il y a, c’est qu’un jumeau reste dans l’ombre de notre raisonnement et s’appréhende intuitivement.
    Pour conclure, je dirai simplement que l’on tient le phénomène de corruption comme l’élément dissolvant à tout système mais tout système est dynamique et sa temporalité diffère d’un système à l’autre bien que tout système est objectivement et symbolique unifié comme un Tout en soi.
    Nous dirions que tout système subsiste de sa propre corruption. Un bébé se corrompt par la mort cellulaire mais se développe en même temps par la génèse de plus nombreuses cellules qui lui garantiront sa croissance physiologique.
    Il en est du bien comme du mal qui cohabitent ensemble et c’est bien parce qu’un mal diffus abonde qu’un bien obtenu est rendu potentiellement possible. C’est ici que concourent 2 facteurs distincts et co-existentiels en l’Etre à savoir qu’un déterminisme social et engrammé dans la mémoire génétique de l’individu s’accommodera d’une épi-génétique comme retombées cumulatives de nos choix décisionnels… qu’ils fussent produits par « automatismes » réactionnels (induction de nos atavismes) ou qu’ils fussent tirés, par choix pleinement conscient, de notre libre-arbitre. Le libre-arbitre humain bien utilisé relèverait à priori d’une pleine possession de nos moyens intellectuels couplée à une intellégibilité clairevoyante des enjeux prospectifs qui s’inscrivent dans l’axe d’une responsabilité pleinement assumée des « boucles de réalité » et de « rétro-causalités » (Les indous parlent de Karma).
    Les prédispositions cognitives (identito-réflexives) pour faire des choix qui nous positionneront à partir de l’incidence d’incomplétude et d’incertitude qui est notre lot d’infortune en tant qu’Humain nous placeront dans des situations promises à des évolutions complexes dont la direction générale, meme si elle s’appuie mécaniquement et naturellement sur la corruption évolutive des moyens et la raison qui motive ces moyens, la direction du processus pourra etre celle d’une « ascension » ou au contraire une « descente »… descente aux enfers dira t-on. Le souci du jugement se pose foncièrement en fonction de l’angle d’observation, ainsi si nous voyons une séquence causale limitée dans le temps ou au contraire si nous élargissons notre champs d’observation par delà la seule séquence mais surtout n’oublions jamais de penser le monde en se rappelant « qui nous sommes » et « pourquoi nous sommes ».

    J’aime

  2. Juste hallucinant…Avant, l’argent était le moteur de la guerre. Aujourd’hui, il est le but et le moyen. La démocratie, les valeurs, les institutions du bien commun deviennent un obstacle sur la voie de l’Homme Nouveau, l’Homme Supérieur, le riche.

    J’aime

  3. La prise de pouvoir par des Princes marchands.

    Ceci n’est pas anecdotique, c’est la première manifestation claire et sans vergogne dans l’héraldique de la mainmise de la finance sur le politique, de la privatisation intégrale de ce qui fut de l’espace public.
    Les masques tombent.
    Étant habitués à voir les voitures de courses, les coureurs cyclistes et les footballeurs couverts d’autocollants,commerciaux vous ne vous étonnerez pas de voir le drapeau français, parmi d’autres, subir le même outrage.
    Ensuite, vos assureurs et autres fournisseurs tatoueront leurs logos sur les carcasses de vos descendants , et leurs propriétaires leurs attacheront leur matricule à l’oreille; ce ne sont déjà plus que des mammifères,

    Retour à Uruk les enclos, avec les dieux dans les jardins suspendus et les hommes en glaise à marner dans la boue.

    Bonjour chez vous…..

    Cordialement

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s