The Economist parie sur la réouverture chinoise.

The Economist estime que le changement de politique sanitaire de la Chine après trois ans de confinement du coronavirus sera le plus grand événement économique de 2023. Il affectera la demande mondiale et entraînera une hausse des prix dans le monde, y compris l’énergie.

Les analystes estiment que l’économie chinoise pourrait encore se contracter au premier trimestre, mais l’activité économique se redressera ensuite fortement dès que la demande chinoise de biens, de services et de matières premières se developpera.


En conséquence, la croissance du PIB au premier trimestre 2024 pourrait être supérieure à 10% par rapport à la même période en 2023. Ainsi, la Chine peut fournir de manière indépendante une part importante de la croissance économique mondiale au cours de cette période.

Dans le même temps, dans de nombreux pays(en particulier dans les pays de l’UE), cela pourrait relancer une l’inflation et la necessité de taux d’intérêt plus élevés. Les prix mondiaux de l’énergie devraient en conséquence en être simulés..

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s